Par delà les ténèbres

Nacchdem, une ville envahie par les loups-garous, les banshees, les kitsunes et les vampires. Quel camp prendrez-vous? (Forum 18+, peut contenir des scènes de violence et tout autres caractères pouvant ne pas convenir aux mineurs!)
 

Partagez | 
 

 Bonsoir très cher collègue !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Bonsoir très cher collègue !   Sam 20 Aoû - 21:27



Bonsoir très cher collègue !


C’était ce soir… ce soir que j’allais commencer mon nouveau boulot, enfin, mon emploi de couverture. Serveur au restaurant « Le soleil de nuit ». J’étais anxieux, comment devais-je me comporter ? J’en savais rien… les seuls rapports avec les autres que j’avais étaient… des assassinats ? Oui, c’était ça… je ne savais donc pas comment réagir avec les vivants que je ne devais pas tuer. C’était une nouvelle expérience pour moi… Je devais bien me comporter, faire des efforts.

C’est donc légèrement nerveux que j’arrivais au restaurant. J’admirai la place, il n’était peut-être pas très grand, de taille moyenne pour informations, mais il était magnifique. Tout l’intérieur était en pierre ancienne. Sur les murs poussaient des plantes de toutes sortes, nous donnant l’impression de pénétrer dans un restaurant installé dans une forêt tropicale. Les fleurs semblaient bien entretenue… tout était parfait en fait. L’éclairage donnait un aspect romantique au lieu.

Je restais bouche bée devant le spectacle qui s’offrait à moi. C’était vraiment magnifique. Le directeur s’avança vers moi, me serrant la main, une forte poigne. Il s’étonna de la froideur de ma peau. L’excuse comme quoi j’avais toujours froid fonctionna. S’il me demandait pourquoi je sortais en T-shirt, je sortirai celle du « je suis habitué ». Il me fit visiter le tout, finissant par les cuisines où le chef était déjà là. Un vampire, vu l’odeur. J’eus un fin sourire en le voyant. Il était mignon. Le directeur me présenta vite fait avant de limite s’enfuir. Je le regardais faire, étonné, avant de m’avancer vers mon collègue d’un pas majestueux, sourire aux lèvres.

Bonsoir ~ Je m’appelle Shizuku, et toi ?

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Dim 21 Aoû - 23:15

Quand on veut faire de grandes choses, il faut s’en donner les moyens. C’est avec ce constat en tête que j’arrivais chaque soir en avance au restaurant. J’appréciais de faire la cuisine et ce soir encore je suis à la recherche des meilleures recettes, expérimentant encore et encore. Le propriétaire du restaurant est assez laxiste pour me laisser mener mes expérimentations tant que je ne failli pas à mon travail.

Alors que je suis en plein paroxysme d’une préparation dont la couleur rouge-orangée me dit que je suis sur le point de réussir, le propriétaire entre dans mon domaine, accompagné d’une autre personne que je ne connais pas et que je regarde à peine, trop concentré sur ma préparation à laquelle je rajoute une pincée de la poudre d’un des bocaux à ma portée.

Il me parle et ça me dérange. Est-ce que je dois faire l’effort de répondre ou non ? Hm. Après peut-être. Mais avant, je termine ma mixture. Une nouvelle pincée d’un autre bocal tandis que je mélange le contenu de la casserole avec une spatule en bois. Au bout de quelques secondes, je sors la casserole du feu et tourne la tête pour voir si l’autre est encore là.

Cet autre est encore là. Il a l’air plus jeune que moi mais j’ai appris depuis le temps que ça ne veut rien dire. Je me tourne vers lui et lui fait face, affichant un sourire à la fois hautain et satisfait, habituel pour moi. J’aime les cheveux de ce garçon. Shizuku, c’est ça ? Ils lui vont bien. Pour peu, je crois qu’il pourrait me plaire.

« Tu as en face de toi le grand Edel, cuisinier de cet établissement ! Soit honoré que j’accepte de t’adresser la parole. »

Pourquoi je me comporte ainsi ? Je n’en ai aucune idée. Mais c’est dans mes habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Mer 24 Aoû - 16:00



Bonsoir très cher collègue !


J’attendais patiemment que le vampire devant moi réponde à mon salut, regardant bizarrement la mixture qu’il préparait. C’était… étrange… une expérience ? Il me regarda enfin, je détournais mon attention du… truc qu’il faisait pour l’observer. C’était un très bel homme, il n’y avait pas à dire. Il me sourit, un sourire hautain et fier. Je lui offris pour ma part un sourire doux, charmant, gentil. Je ne voulais pas lui paraître impoli.

« Tu as en face de toi le grand Edel, cuisinier de cet établissement ! Soit honoré que j’accepte de t’adresser la parole. »

Ok, ça va les chevilles ? C’est que j’ai à faire à un narcissique hors pair ! J’allais m’amuser avec lui, j’avais bien l’intention de l’ennuyer avec ça, ou de me foutre de lui en allant dans son sens… j’allais commencer par ça tiens.

Le Grand Edel ? Enchanté ! Ravi de faire votre connaissance. C’est mon premier soir et je n’ai pas beaucoup d’expérience en tant que serveur, je vous demanderai donc d’être indulgent Monsieur Grand Edel.

Et voici un petit foutage de gueule habilement glissé dans une phrase innocente. Je prenais aussi un air de petit serveur maladroit qui ne savait pas trop quoi faire de ses dix doigts.

Que préparez-vous Monsieur ?

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Jeu 25 Aoû - 13:29

De toute évidence, mon éloquente présentation de ma personne fait mouche ! Je crois voir sur le visage de mon nouveau collègue de la surprise mêlée à de la révérence et je doute que ce ne soit que ma propre imagination. Néanmoins, ses mots semblent contredire cela, m’affublant d’un quolibet qui, si je l’ai largement provoqué, n’est pas plaisant pour autant. Est-ce véritablement une moquerie ou est-il juste aussi simplet qu’il en a l’air ? C’est à se le demander quand on a face à soit une politesse appréciable.

Je me détourne sans lui répondre. Après tout, je n’ai pas mes affaires en salle, je ne fais qu’envoyer les plats que l’on me demande sans me laisser l’occasion d’exercer mon génie créatif. Alors, mes relations avec les serveurs sont proche de l’inexistant et ce ne devrait pas changer même s’il me plairait d’avoir une relation… autre avec ce Shizuku. Ou du moins, ça pourrait me plaire.

Mais avant ça, il faut qu’il apprenne le respect. Actuellement, mon plat est plus intéressant que lui, je n’ai aucune envie de lui adresser la parole. Reprenant ma casserole, j’en remue le contenu avec la spatule qui y est fichée, tenant presque droite quand on l’y laisse, preuve du bon déroulement de la préparation.

Comme un petit moucheron gênant, Shizuku reste là à m’observer, à me demander ce que je fais. D’une part, cela me dérange et j’ai envie de le renvoyer en salle. Mais d’un autre côté, qu’il s’intéresse un tant soit peu à ma cuisine me plait, me valorise. Je lui réponds avec un grand sourire, sans me tourner vers lui.

« C’est une très secrète et ancienne recette de poulet aux figues ! Seuls les grands maîtres cuisiniers savent exécuter cette recette compliquée ! »

Pour ce qu’elle a de secrète, c’est simplement que le livre de recette dans lequel elle était publiée n’est plus édité depuis plusieurs années et de fait plutôt difficile à trouver. Pour ce qu’elle a de compliqué, c’est qu’elle nécessite de ne pas s’attacher aux fondements de la cuisine, de suivre la recette à la lettre, au gramme, au degré, à la seconde près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Jeu 22 Sep - 17:37



Bonsoir très cher collègue !


Je regardais mon collègue se détourner avec un sourire. Alors il n’aimait pas qu’on le taquine ? Dommage pour lui j’adore taquiner les autres ! Il ne me répondit même pas. Cela ne m’ennuyait pas plus que ça. J’admirais l’autre vampire, détaillant ses traits parfaits, ses yeux, tout. Il était vraiment beau. Je continuais de l’observer, le voyant prendre une casserole, remuant le contenu. Cela ne donnait pas envie à première vue, ça maintenait la spatule à la verticale… sérieux, quel genre de mixture est-ce cela ? Il se prend pour un sorcier ou quoi ?

Mais cela m’intéressait malgré tout, j’étais de nature curieuse, donc rien d’étonnant. Je vis un grand sourire s’étirer sur le visage de mon collègue, sans qu’il ne me regarde.

« C’est une très secrète et ancienne recette de poulet aux figues ! Seuls les grands maîtres cuisiniers savent exécuter cette recette compliquée ! »

Poulet aux figues… bizarrement, dans ce… truc, je ne voyais ni l’un ni l’autre des deux ingrédients. Ca semblait vraiment infect.

Je vois…

Je continuais d’observer ce machin avec interrogation.

Tu… me feras goûter un jour ?

Non je n’en avais pas envie, mais ma curiosité était plus grande que mon dégoût… sans parler du fait que je ne savais pas pourquoi, mais j’avais terriblement envie de plaire à Edel.

Tu fais quoi après le boulot ?

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Jeu 8 Déc - 16:19

Pour une fois, je suis plutôt flatté par l’attention que me porte mon nouveau collègue. D’habitude, les collègues ne s’intéressent pas à ma cuisine, ou tentent de m’apprendre comment cuisiner. Si les premiers me rendent fondamentalement indifférents, les seconds m’exaspèrent au plus haut point. Je sais faire mon travail tout de même ! Les clients aiment ma cuisine et le patron n’a jamais rien à redire, alors ils n’ont pas à s’immiscer dans mon travail !

Mais lui, comment il s’appelle de nouveau ? Shizuku, c’est ça ? Il semble véritablement intéressé. D’un côté ça me flatte, de l’autre ça m’irrite d’être dérangé ainsi pendant mon travail. Je ne sais pas trop comment réagir à ça.

Ça me perturbe plutôt pendant que je suis en train de continuer ma cuisine. Heureusement je connais assez ma recette pour pouvoir la continuer avec ma concentration affaiblie. Allumant un autre feu, j’y dispose une poêle et commence une autre préparation, déposant une noisette de beurre et de l’ail.

Le nouveau collègue m’observe, ou observe ma préparation, je ne sais pas trop, mais j’essaie de ne pas y faire attention. Ce qu’il peut penser de ma cuisine, ça m’est égal. Alors pourquoi je suis si nerveux ?

Alors qu’il me demande si je pourrais lui faire goûter un jour, je sursaute un peu et me tourne vaguement vers lui, l’air étonné. C’est bien la première fois qu’on me demande une telle chose. Ceux qui voient mes plats en préparation n’ont jamais envie de goûter. Mais ce qui compte, normalement, c’est le résultat final, non ? Néanmoins c’est le premier à me demander. Ça me touche plus que je ne l’aurais cru, si bien que mon ton, lorsque je lui répond, est dénué de toutes ces gardes que j’y met d’habitude, ce ton hautain et tout le reste. Ma voix reflétait plutôt un étonnement un peu timide d’un enfant à qui on propose pour la première fois de jouer avec lui.

« Oui, si tu veux. J’ai… bientôt terminé la préparation. Je peux t’en faire une assiette. »

Je crois que mes joues se sont un peu teintées de rouge. Je reste silencieux après ça, reprenant ma cuisine, jetant un peu distraitement diverses choses dans la poêle et remuant la casserole de l’autre main. Alors que j’évite soigneusement de croiser son regard, il me pose une autre question qui me provoque un nouveau sursaut.

« Je rentre chez moi. Pourquoi ? »

Encore une nouveauté. C’est la première fois qu’on me demande ce que je fais après le boulot. Je sais que les autres sortent de temps en temps ensemble après le travail. Bien sûr je ne suis jamais invité. Et même si j’étais invité, est-ce que j’accepterais ? Je ne sais pas mais au fond de moi je sais que ça me plairait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Lun 30 Jan - 19:50



Bonsoir très cher collègue !


En général, je ne m’intéresse pas plus que ça aux autres. Au début, je voulais juste feindre un intérêt pour ce que faisait mon nouveau collègue… mais à mon grand étonnement, j’avais fini par vraiment m’intéresser à lui. Je le regardais cuisiner, souriant. J’avais envie de goûter, alors qu’en général je ne mange ou ne bois rien d’autre que du sang. Je le regarde mettre une autre préparation sur le feu, toujours intéressé. Je ne voulais pas le déranger plus que ça, alors je ne posais aucune question. Je le vis sursauter quand même quand je finissais par lui demander s’il me fera goûter un jour. Je rosis légèrement en voyant son ton changer. C’était tout mignon !!!

« Oui, si tu veux. J’ai… bientôt terminé la préparation. Je peux t’en faire une assiette. »

Je rosissais un peu plus, hochant timidement la tête. Je voulais bien oui, bizarrement. Je regardais encore l’autre vampire, qui avait aussi les joues rosies. C’était encore plus mignon !!! Je le regardais encore cuisiner, vraiment intéressé.

« Je rentre chez moi. Pourquoi ? »

Je souriais gentiment, me redressant un peu en m’étirant légèrement, montrant un peu mes muscles contractés.

Je voulais savoir si tu voulais venir boire un verre avec moi. Je connais un bar sympa… si tu veux.

Je me massais ensuite la nuque, un peu gêné.

Enfin… si tu veux pas… je comprendrai…

Je regardais l’heure et commençais à mettre mon uniforme pour servir.

Tu n’es pas obligé de me donner une réponse tout de suite… ça peut attendre la fin du service si tu préfères…

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Lun 27 Fév - 15:10

L’attention de mon nouveau collègue à mon égard me dérange autant qu’elle me flatte. D’habitude, on me laisse faire ma cuisine dans mon coin sans s’occuper de moi. Et ça me convient. Je n’apprécie pas particulièrement que l’on me dérange pendant mon travail, si ce n’est pour me donner les commandes. Je n’apprécie pas particulièrement le contact avec les autres.

Mais avec lui… C’est différent. Peut-être est-ce parce que c’est plus ou moins la première fois qu’on s’acharne à vouloir s’intéresser à moi, à ce que je fais. Ça me dérange d’une certaine façon, je souhaite être ailleurs, être méchant avec lui pour qu’il parte et me laisse tranquille. Mais au fond de moi, j’ai l’impression que s’il s’en va, je serais triste, très triste.

Alors que nous continuons de discuter, la préparation touche à sa fin. Il n’y a plus qu’à dresser et à déguster. Sans regarder Shizuku, je fais preuve de mon talent en attrapant une assiette et en dressant une cuisse de mon fameux poulet au figues, accompagné d’un mélange de riz et lentilles, surmontée d’un peu de sauce de la cuisson du poulet. J’attrape une figue, la coupe en deux et en dispose une moitié contre la cuisse. Le dressage habituel pour rappeler la présence de la figue dans la préparation, bien que ça me semble inutile si on a un minimum de goût dans la bouche. Mais c’est une demande du patron à laquelle je peux bien me plier.

Je pose l’assiette sur le plan de travail. C’est un véritable chef d’oeuvre, aussi bien visuellement que gustativement ! Pendant que je dressais, le nouveau serveur me demande si j’accepte de boire un verre avec lui. Je crois rougir encore plus, toujours en évitant de le regarder.

C’est bien la première fois que l’on me demande ce genre de choses et je ne lui répond pas. Il continue de parler, me disant que je ne suis pas obligé de répondre tout de suite, que ça peut attendre la fin du service.

« Prépares-toi à être subjugué par ma cuisine et mon fameux poulet aux figues ! »

Je lui jette un coup d’oeil. C’est bien la première fois que je me sens si stressé en proposant ma cuisine. Généralement, je m’inquiète peu de ce que pensent les gens de mes plats. Frénétiquement, je commence à ranger la cuisine en attendant d’avoir un avis.

« Un bar, j’y vais rarement. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Mer 22 Mar - 10:34



Bonsoir très cher collègue !


Tout en mettant mon uniforme, découvrant mon torse avant de le recouvrir du haut de service, je regardais mon collègue travailler, souriant doucement. Il était vraiment mignon. Nous discutions un peu, je le sentais gêné, c’était vraiment adorable, plus le temps passait, moins j’avais envie d’aller travailler, plus je désirais rester avec lui. Je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas pourquoi je ne voulais pas le laisser seul.

Je l’observais dresser l’assiette. J’avais toujours admiré ça chez les cuisiniers, pour moi, c’était de l’art. C’était vraiment très beau et appétissant. Il posa l’assiette sur le plan de travail, rougissant à ma proposition de boire un verre avec moi après le boulot. Mon sourire s’étira, il était trop chou !
Il ne me répond pas, et cela ne m’étonne qu’à moitié. Il n’était pas obligé d’accepter… après tout, peut-être qu’il ne m’aimait pas, tout simplement.

« Prépares-toi à être subjugué par ma cuisine et mon fameux poulet aux figues ! »

Je souriais plus en m’asseyant, jetant encore un regard à l’heure. Je devais prendre mon service bientôt, mais j’avais bien le temps de déguster son poulet !

Itadakimasu.

Je prenais une fourchette et un couteau et commençais à manger, souriant encore. C’était vraiment délicieux, on sentait tous les ingrédients qu’il avait utilisé, c’était magique… je ne saurai le définir mieux.

C’est super bon !

J’étais étonné, je détestais la cuisine humaine habituellement, mais là, j’adorais. Je le regardais ranger son attirail de manière frénétique en terminant de manger, mettant les couverts et l’assiette dans le lave-vaisselle du restaurant.

« Un bar, j’y vais rarement. »

Je hochais la tête.

Je vois… tant pis…

Je ne pouvais cacher la déception dans ma voix. J’avais vraiment eu envie de sortir avec lui. Je forçais un sourire en me massant la nuque.

Je suis idiot en même temps d’avoir demandé ça… pardon.

Je ne voulais pas qu’il me voit aussi mal, alors j’allais prendre mon service plus tôt, sans un mot de plus. La nuit avait été difficile, les clients demandaient souvent à voir Edel, je lui rapportais les compliments en prenant les plats à servir. A la fin, je m’écroulais sur une chaise dans la cuisine, soupirant.

Ouf, on a fait du bon boulot !

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Sam 25 Mar - 21:24

En le voyant se changer, je ne détourne pas le regard. Pourquoi le ferais-je ? Son corps ne peut pas être plus beau que le mien. Et même si c’est la première fois que je vois un autre torse nu, je ne comprends pas cette légère gêne qui me ceint le coeur.

Lui-même me regarde travailler et à ceci je sens de la fierté me remplir le corps. Nulle part ailleurs il n’aura l’occasion de voir un tel travail d’artiste ! En son for intérieur je me doute bien qu’il doit être très impressionné par mon travail de maître et il y a bien de quoi !

Le regardant déguster mon plat, je réfléchis à sa proposition dont la réponse, au fond de moi je le sais bien, n’est suspendue qu’à sa réaction sur mon travail. Je n’ai nulle intention de passer du temps avec un homme qui ignore ce qu’est la bonne cuisine.

Et cet homme en question, ce petit garçon qui trône au face de moi n’est pas étranger à la délicatesse du palais, au bon goût des hommes raffinés. Pour peu il pourrait se considérer comme un véritable homme versé dans l’art de la bonne cuisine.

Mes réflexions quant à sa proposition prennent alors un bon tournant. Quel mal y aurait-il à tenter de me sociabiliser un peu ? Cet homme semble avoir de meilleurs goûts que d’impressions alors pourquoi ne pas lui en apprendre un peu plus sur la cuisine que j’exécute avec mon talent de maître ?

Finalement j’ai bien l’intention d’accepter mais le service commence et le voilà déjà parti. Pendant la nuit on demande à me voir, on me complimente. Or, je ne sors jamais de ma cuisine. La place d’un chef est derrière les fourneau. Quant aux compliments, je n’en prend guère compte même si mon coeur se réchauffe à chaque bon mot, car après tout, il n’y a rien d’étonnant à ce que mes plats soient délicieux, je suis un chef après tout.

À la fin de la nuit, je prépare du thé noir. Mon petit rituel d’après service, une bonne tasse de délicieux thé pour se détendre. Je vois mon nouveau collègue arriver et s’écrouler sur une chaise. Devant lui, sur la table, je dépose une tasse de mon thé, noir, sans sucre, lait, crème ou autre sacrilège. Je reste moi-même debout, les reins contre le plan de travail, l’observant avec ma propre tasse de thé dans une main, sa soucoupe dans l’autre.

« Évidemment que nous avons fait du bon travail. »

Je ne comprend pas sa réaction. Bien sûr que nous avons fait du bon travail. C’est notre travail après tout ! S’il n’avait pas l’intention de faire du bon travail, quel intérêt de venir ici ? S’il souhaite ne pas faire du bon travail, je ferais en sorte qu’il ne reste pas longtemps ici, quand bien même je ne suis que le chef et non le propriétaire du lieu.

« Tu souhaites toujours qu’on aille dans un bar ? »

Je lui pose cette question avant de prendre une gorgée de thé, savourant longuement l’arôme sur mon palais. Je repense à ma décision. Ne vais-je pas le regretter ? J’ai mieux à faire que ça, non ? Non, je dois me rendre moi-même à l’évidence, mes loisirs après mes nuits de travail sont bien vides.

« J'accepte de t'accompagner. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Jeu 20 Avr - 15:27



Bonsoir très cher collègue !


Je souriais en regardant Edel préparer du thé juste après le service. Je me changeais à nouveau, remettant mes vêtements « normaux ». J’avais soif, soif de sang ce soir… mais je n’avais pas envie de chasser... j’allais devoir attendre avant d’étancher cette soif… tant pis. En plus, je n’avais pas de contrat pour l’instant, raison de plus pour ne pas tuer.

Je m’écroulais à nouveau sur ma chaise, mais d’une manière plutôt élégante et majestueuse. Je souriais au cuisinier quand il vint déposer une tasse de thé devant moi, sur la table avant de se rappuyer sur le plan de travail, m’observant. Je le remerciais et soufflais doucement sur le breuvage fumant.

« Évidemment que nous avons fait du bon travail. »

J’eus un léger rire, doux. Il n’avait pas compris pourquoi j’avais dit ça… il n’était pas japonais après tout, il ne pouvait pas savoir.

Dans mon pays, on dit ça pour complimenter ses collègues, les encourager pour la prochaine fois.

Il me plaisait, énormément, il était vraiment mignon en plus.

« Tu souhaites toujours qu’on aille dans un bar ? »

Je souriais en hochant la tête.

Bien sûr !

Je le regardais prendre une gorgée de thé alors que je faisais de même, doucement.

« J'accepte de t'accompagner. »

Mon sourire s’agrandit alors que je ne cachais pas ma joie.

Super !!! On y va quand tu veux, quand tu es prêt ♥

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Ven 21 Avr - 16:44

Alors que je sers une tasse de thé à mon nouveau collègue, je remarque qu’il s’est déjà changé alors que je suis toujours en uniforme. Pouvoir se changer si tôt, c’est bien un avantage des serveurs. Eux n’ont pas grand-chose à faire avant et après les services. Tout au plus se rendre compte de ce qu’ils peuvent proposer aux clients. Quant à moi, cuisinier, je dois gérer les stocks, vérifier les produits, concevoir les plats, préparer ce qui peut l’être avant le service… Et après ça ne s’arrête pas là, je dois également nettoyer la cuisine et commander les produits pour le lendemain… Entre bien d’autres choses.

Monsieur Shizuku a l’air bien épuisé lorsqu’il tombe sur la chaise. Que devrais-je dire, moi ? Oh bien sûr je ne minimise pas le travail qu’il doit faire mais j’ai tout autant de raison de m’écrouler que lui. Mais moi, je reste debout.

Il rit lorsque je lui donne ma réponse. Je ne comprends pas pourquoi. Il est étrange ce jeune homme. Tout autant que sa culture quand il m’explique pourquoi il a dit ça. Je me rends compte que je ne connais pas beaucoup la culture d’ailleurs. Je ne suis même pas sûr de connaître ma propre culture.

« Oh. Et bien. Bon travail. »

C’est la moindre des choses alors, si ça peut l’encourager pour demain. De toute façon il a bien intérêt à faire de son mieux demain, sinon il ne fera pas long feu ici. Je n’aime pas m’embarrasser de collègues superflus qui ne savent pas donner de leur mieux lors de leur travail.

Lorsque je lui indique que j’accepte de l’accompagner dans un bar, je le remarque être très heureux. Je peux comprendre qu’il soit heureux de sortir avec un collègue, mais à ce point, c’est étrange et ça me surprend visiblement.

« Dans ce cas, laisse-moi savourer mon thé et me changer et nous pouvons y aller. »

D’un trait ou presque je vide ma tasse de thé et me rend dans les vestiaires après avoir reposé ma tasse. Je retire mon uniforme en faisant en sorte de ne pas trop le froisser, puisque j’ai eu la présence d’esprit de ne pas le salir, et le range dans mon casier, en sortant les vêtements avec lesquels j’étais venu au début de la journée.

Une chemise noire et un pantalon de la même couleur, surmontés d’une longue veste noire aux attaches rouges. Je ne sors pas de mes couleurs habituelles quand je retourne dans la cuisine et dépose la tasse de thé vide dans l’évier.

« Je suis prêt. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Sam 22 Avr - 18:15



Bonsoir très cher collègue !


« Oh. Et bien. Bon travail. »

Je rosissais un peu, souriant toujours. C’était gentil à lui d’essayer de se conformer à ma culture. J’étais touché. En plus, cela venait d’un homme qui me plaisait beaucoup, alors ça me touchait encore plus. Il semble aussi surpris de me voir aussi heureux qu’il accepte de venir avec moi. Eh oui, lui ne savais pas qu’il m’avait tapé dans l’œil.

« Dans ce cas, laisse-moi savourer mon thé et me changer et nous pouvons y aller. »

Je souriais en hochant la tête.

D’accord !

Cela me donnait aussi le temps de savourer mon thé, ce que je fis. Ce n’était pas le meilleur thé que j’avais bu, mais il était bon quand même. Je devrais lui faire goûter un thé de mon pays un jour. Enfin bref, je buvais doucement mon breuvage, le regardant d’un air surpris en train de vider sa tasse d’un trait. C’est ça qu’il appelle « savourer » ???? Bah dis donc, c’est quoi alors « boire rapidement » avec lui ? Enfin bref, pendant qu’il partait aux vestiaires, je continuais de boire tranquillement.

Je ne savais pas vraiment quoi faire. Aller boire un verre avec lui était un bon début, mais qu’est ce que j’attendais exactement de cette soirée ? Me rapprocher petit à petit de lui ? En savoir plus dans l’espoir d’en faire mon compagnon pour l’éternité plus tard ? Je ne savais pas… en plus mon métier était un problème si je voulais une relation avec quelqu’un… mon métier et ma position par rapport au Conseil des Anciens qui me répertoriait dans les « individus dangereux »…

« Je suis prêt. »

Je relevais la tête et souriais en le voyant changé. Il était encore plus mignon ainsi. Je terminais mon thé et déposais ma tasse à côté de la sienne avant de m’étirer doucement en souriant toujours.

Allons y alors ♥

Je lui ouvrais la porte, tel un gentleman.

Après vous ~

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Lun 24 Avr - 15:40

Mon attention a son égard ne semble pas lui déplaire si j’en crois les rougeurs sur ses joues. Pourquoi est-ce que ça me plaît tant de le voir ainsi ? Cette couleur rouge sur ses joues me ceint le coeur. Mais ce n’est pas une douleur désagréable, au contraire. Je ne comprends pas, c’est la première fois que ça m’arrive.

C’est la première fois qu’une personne me fait ce genre d’effet. Je ne comprends pas ce qui m’arrive, je ne comprends pour pourquoi ça m’arrive, ce que ça signifie. Mais je mets ça de côté. Après m’être changé je retrouve mon collègue souriant. Est-ce par écho que mon visage s’éclaire d’un sourire sans que je le veuille ?

Alors qu’il m’ouvre la porte, je me sens un peu vexé. Je ne suis pas un incapable, je sais ouvrir une porte ! Mais je ne le lui dis pas. J’ai, au fond de moi, peur de le voir perdre son sourire si je lui dis. Et ça me déplairait beaucoup. Alors je sors avant lui.

Je le laisse me conduire à son bar. J’ignore où il veut m’emmener alors je suis obligé de me laisser guider dans l’inconnu. Préférant plutôt rester dans mes habitudes, je me demande pourquoi j’ai accepté. Ce jeune vampire me perturbe. Avec lui, j’ai l’impression de changer du tout au tout. Alors mon trajet reste silencieux. Je ne sais quoi lui dire, alors je ne lui dis rien.

Et même arrivés, je reste silencieux. Je suis loin d’être là comme dans un poisson dans l’eau. Mais si c’est pour Shizuku, je veux bien faire un petit effort. Seulement un petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Jeu 18 Mai - 17:09



Bonsoir très cher collègue !


J’étais tout rouge, mais aussi tout content. J’étais heureux qu’il accepte de sortir avec moi ! Enfin, seulement pour ce soir hein… après, je ne sais pas ce qui se passerait… ça dépendait de lui. Si oui ou non il m’appréciait, s’il voulait que l’on continue de se voir à l’extérieur du boulot… tout dépendait de lui… ou plutôt, de si oui ou non il apprécierait de boire un verre avec moi.

Je l’aimais énormément, j’avais eu un coup de foudre pour ce vampire… enfin je crois. Je ne sais pas trop, aimer, je ne sais pas encore ce que c’est. Mais j’aimerai le découvrir, avec ce beau vampire. Je suppose que comme moi, il ne devait pas savoir ce que c’était.

Je l’admirais, il s’était changé, il était magnifique. Et il l’était encore plus avec son visage éclairé d’un beau sourire. Cela me donnait envie de lier mes lèvres aux siennes, si belles, si fines, elles devaient être douces… Enfin, je me montrai galant, sortant à la suite du beau vampire. Le propriétaire fermera à clef derrière nous de toute façon.

Je n’osais pas le prendre par la main, alors je restais simplement à ses côtés, marchant d’un air joyeux. J’étais vraiment heureux ! Je l’emmenais dans un bar pas loin et l’entrainais vers une table dans l’ombre, à l’écart, où personne ne nous dérangera. Je m’asseyais après lui, lui donnant la carte.

Prends ce que tu veux ! J’invite. Je crois qu’il y a des thés, et des formules où tu as droit à une boisson et à une douceur.

Je regardais la carte aussi en souriant.

Pour ma part, je vais me laisser tenter par le thé vert à la fleur de cerisier, et je prendrais une part de tiramisu avec ça. Et toi ?

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Mer 14 Juin - 20:53

Je ne comprends pas vraiment ce qui m’a poussé à accepter la proposition de mon nouveau collègue. Peut-être que j’ai juste envie de me rendre sympathique à ses yeux, pour me faire un ami parmi mes collègues pour une fois, ça ne me ferait pas de mal. Au fond je sens, je sais, que ce ne sont que des excuses pour éviter de faire face à la réalité.

Je ne suis pas à l’aise, vraiment pas à l’aise, à ses côtés. Étrangement, j’ai peur de me ridiculiser devant lui, de ne pas être assez bien, assez appréciable. Je me demande pourquoi mais la réponse, je la refoule. Je ne veux pas y penser.

Il me tend la carte du bar après m’avoir entraîné à l’écart. A dire vrai, j’aurais bien aimé partir, être ailleurs. Je n’aime pas les gens, je n’aime pas sortir. Alors pourquoi j’ai accepté cette sortie ? La vérité m’assaille d’autant plus à chaque seconde, si bien que je commence à avoir du mal à l’occulter, ce qui doit se voir sur mon visage par une certaine frustration.

Je me cache derrière la carte, prenant comme prétexte d’examiner la carte sans pourtant en avoir besoin puisqu’il n’y qu’une seule boisson digne de franchir mes lèvres. Cette gêne, que je ressens, je ne souhaite pas la montrer.

« Une tasse de thé noir. »

Ma seule réponse à sa question. Mais je me demande si ça ne le mettrais pas mal à l’aise. Je ne veux pas qu’il le soit. Alors je repose la carte avec un sourire.

« Je crois que je t’aime bien, Shizuku. »

Sans filtre. C’est sorti ainsi, tout seul, du plus profond du coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Sam 1 Juil - 23:20



Bonsoir très cher collègue !


J’étais vraiment heureux d’avoir emmené Edel dans mon café préféré. C’est une des choses que les humains ont bien faites. Et… j’avoue que mon partenaire actuel me plaisait beaucoup… J’ai toujours été attiré par les hommes ténébreux, distants… là où les conquérir est un challenge. J’avais envie de faire la cour à Edel, mais il fallait que je sois subtil. Pas trop direct avec lui, rester franc mais de manière diplomate. Tout ça j’en étais largement capable.

Enfin, pendant ce rendez-vous, je le testais, je tâtais un peu le terrain. Je devais déjà le connaitre un minimum si je voulais m’engager dans la séduction. Je penchais la tête sur le côté en le voyant avoir une expression… frustrée ? Oui, sans doute. Je souriais intérieurement. Il aurait préféré que je l’emmène en tête à tête chez moi peut être ? Bien que ça ne m’aurait pas dérangé, malheureusement, je n’ai pas de chez moi.

Il se cacha alors derrière la carte. Troooooooooooooooooooooooop mignon comme réaction ! Je craque complètement pour lui, il est vraiment mon genre. Bon, c’est dommage, je ne peux plus voir son joli minois, mais bon, sa réaction était vraiment adorable, et ça a suffi à me faire fondre complètement.

« Une tasse de thé noir. »

Je hochais la tête en souriant et appelais le serveur. Je lui donnais notre commande, il reprit les cartes et j’admirai mon collègue en souriant. Lui aussi d’ailleurs souriait, il était vraiment mignon…

« Je crois que je t’aime bien, Shizuku. »

Ses paroles me firent tellement plaisir que mes joues prirent des couleurs. Je souriais à nouveau.

Je t’aime bien aussi Edel.

Mon sourire s’élargit encore.

Tu me parles un peu de toi ?

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Jeu 13 Juil - 22:34

Je ne regarde pas Shizuku. Je suis anxieux, mal à l’aise. L’endroit ne me plait pas, c’est trop plein de monde, pas assez calme. Être avec lui aussi me rend anxieux. Il ne me laisse pas indifférent et ça ne m’est jamais arrivé avant, j’ignore quoi faire, j’ai presque envie d’être ailleurs, mais en même temps je n’en ai pas envie.

Cependant, je me compose un masque. Comme d’habitude, je ne montre pas ce que je ressens vraiment. Ou bien est-ce que d’habitude, je ressens vraiment ces choses-là et je les théâtralise un peu ? Quoiqu’il en soit, cette fois je me compose un masque, ne montrant pas mes émotions réelles.

Mais mes mots sont sortis tous seuls de ma bouche. Quoi ? Qu’est-ce que j’ai dit ?! J’ai vraiment dit que je l’aime bien ?! Il va me prendre pour quoi maintenant ?! Pourquoi je ne réfléchis pas avant d’agir… ?

Mais… Qu’est-ce qui sonne à mes oreilles ? Sa douce voix, toute douce, me dit qu’il m’apprécie également ! Je ne sens plus mes joues. Mais est-ce que je les ai déjà senties une fois ? Je ne sais pas, c’est une bonne question. Je suis heureux de l’entendre me dire qu’il m’aime bien ! Mais… Quand j’y pense… Ça se voyait déjà, non ? Je pouvais le savoir déjà, qu’il m’aime bien…

Il veut en savoir plus sur moi. C’est simple, c’est très simple.

« Tout ce que tu as à savoir, c’est que je suis le meilleur cuisinier du monde. »

Peut-être involontairement, je bombe le torse. Je suis le meilleur cuisinier du monde, il n’y a pas de moyen de le nier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuku Matsu

Le Shakespearien
avatar


♦ Aventures : : 24
♦ Date d'arrivée : : 28/07/2016
♦ Age : : 20
♦ Localisation : : Regarde derrière toi mon coeur ♥
♦ Emploi : : Tueur à gages
♦ Race : : Vampire Rénégat

En amour...
♦ Amoureux :: Célibataire?
♦ Orientation :: Homosexuel
♦ Ambivalence :: Uke

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Mar 8 Aoû - 9:08



Bonsoir très cher collègue !


J’attendais ses réactions face à mes paroles et à ma demande, j’étais très curieux aussi d’en savoir plus sur lui, en espérant qu’il m’en dise un peu… Il ne me regardait pas… était-il gêné ? C’était mignon, et cela me fit sourire encore. Il me faisait vraiment craquer. Je l’aimais vraiment beaucoup.

« Tout ce que tu as à savoir, c’est que je suis le meilleur cuisinier du monde. »

Je souriais, finalement, on dirait que ce ne sera pas ce soir que j’en saurai plus sur lui. Ce n’était pas bien grave, j’avais tout mon temps, l’éternité à vrai dire. Je n’allais pas le forcer à me parler tout de suite, j’allais y aller doucement, le mettre en confiance afin qu’il se confie de lui-même à moi. Ce ne sera pas facile, mais je sais que j’y arriverai.

Mon sourire s’élargit en le voyant bomber le torse. Trop mignon, on dirait un petit oiseau qui tente d’impressionner ses rivaux et les femelles autour de lui, alors qu’il sort à peine du nid. Je craquais, tout simplement, je voulais passer du temps avec lui. Peut-être pas l’éternité, c’était long ça… sauf si je tombais amoureux, ce qui n’arrivera sans doute jamais. Ce n’était pas obligatoire après tout.

Ça, je l’avais constaté. Personne encore n’avait réussi à me faire manger de la nourriture humaine. La seule chose humaine que j’ingurgite, ce sont les boissons et les desserts de ce bar, et encore, pas n’importe lesquelles.

Autant être franc dès le début. Après tout, il avait bien dû remarquer que j’étais un vampire, comme moi je l’avais remarqué chez lui. A moins qu’il soit aveugle et qu’il ait perdu l’odorat, il devait déjà s’en douter.

Je me redressais alors que le serveur revenait avec notre commande. Je le remerciais et demandais l’addition. En attendant qu’il revienne, je reportais mon attention sur Edel en souriant.

J’espère qu’on pourra ressortir ensemble.

© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edel Delitzsch

With a delicious black tea, I'm in a place where I belong
avatar


♦ Aventures : : 17
♦ Date d'arrivée : : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   Dim 13 Aoû - 15:25

La façon dont cette homme me regarde me met très mal à l’aise. Ce n’est pas désagréable, mais c’est la première fois qu’on me regarde ainsi et je ne suis pas à l’aise, surtout que j’ignore ce qu’il pense derrière ce visage. Non que je m’en préoccupe habituellement, mais alors que je suis en tête à tête avec lui, ça occupe tout de même mes pensées.

Je me sens flatté d’apprendre que je suis le premier à être parvenu à lui faire manger de la nourriture humaine. Si il ne mange que mes plats, alors je lui en ferrais plus souvent. Au moins quelqu’un qui ne se plaindra pas de la tête qu’à mes plats. Mais une chose me chiffonne.

« J’ai entendu parlé de ces desserts. J’ai même eu l’occasion d’en goûter. C’est mauvais. Je ne vois pas comment tu peux manger ça. »

C’était vraiment mauvais. Même la plus ratée de mes pâtisseries est meilleure que leurs « desserts sucrés ». Je lui en ferais goûté, à l’occasion. Il verra la différence !

Notre commande arrive mais je ne peux pas vraiment savourer ça dans ce cadre. Je ne me sens pas à l’aise, je suis tendu comme le temps de cuisson du chocolat noir. Et puis, il n’est pas bon, ce thé. Pas assez infusé. Et puis la qualité même du thé est mauvaise. Par égard pour mon collègue, je le bois quand même, mais à contrecoeur.

« Oui, peut-être. »

Je ne sais pas trop si j’aurais envie de ressortir avec lui. Pas ici en tout cas. S’il m’invite à nouveau ici je déclinerais. Le cadre et lourd, le thé mauvais, l’ambiance pesante. Je ne compte pas remettre les pattes ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bonsoir très cher collègue !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonsoir très cher collègue !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Très cher frère
» Envie de jouer, très cher ?... [PV ; Zeyros]
» "Le monde est petit, très cher !" [PV Hakuryuu]
» Non c'est non très cher...
» [Punition] Le médecin à qui vous tirez la langue vous le fera payer très cher.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Par delà les ténèbres :: Zone Rps :: Quartier Moyen :: Soleil de nuit-
Sauter vers: